Le gouvernement français fait le pari des talents en matière d’IA

Dès mars 2018, le Président de la République Emmanuel Macron avait annoncé son ambition de faire de la France un leader mondial de l’intelligence artificielle (IA). Aujourd’hui, cette stratégie passe par le recrutement de nouveaux talents.

Mots clés: #intelligence artificielle

Lire plus

nieuws

( Photo: phonlamaiphoto - 123RF )

ENGINEERINGNET.BE - Dans le cadre de l’annonce du plan France 2030, le Président de la République a insisté sur la nécessité de disposer de solutions numériques de confiance et performantes afin d’innover sans sacrifier la souveraineté technologique française dans la plupart des secteurs économiques.

La capacité à former les talents de demain figure également au cœur de ce plan. Ces objectifs ambitieux conduisent à ouvrir une nouvelle phase de la stratégie nationale en matière d’IA.

Récemment, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal et le secrétaire d’Etat en charge de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, ont présenté cette nouvelle phase de la stratégie nationale pour l’IA, qui mobilisera 2 milliards d’euros de cofinancements publics-privés.

La priorité de cette nouvelle phase de cette stratégie est de se donner les moyens de former et d’attirer les meilleurs talents internationaux en IA. Il s’agit d’un enjeu décisif pour permettre à la France de peser dans le paysage mondial de l’IA et de renforcer son attractivité pour les futurs champions du secteur, à l’heure de la pénurie des compétences dans le numérique.

Plus de la moitié de l’effort financier public sera ainsi concentré sur la question des talents dans le cadre d’un programme ambitieux.