Malgré le corona, croissance pour le port d'Anvers en 2021

Malgré les perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale, l'Autorité portuaire d'Anvers a enregistré de solides performances. Le transbordement total de marchandises en 2021 s'est élevé à 240 millions de tonnes de cargo (+3,8%).

Mots clés: #croissance, #Port d'Anvers, #transbordement

Lire plus

nieuws

( Photo: Port d'Anvers )

ENGINEERINGNET.BE - Le transport maritime mondial par conteneurs est encore très perturbé, ce qui entraîne des escales irrégulières de navires de mer et le contournement de ports dans la rotation. En conséquence, les call sizes moyens sont de plus en plus élevés et les pics au niveau des call sizes sont de plus en plus nombreux.

Cela représente un défi majeur pour l'ensemble de la chaîne logistique dans et autour du port. En outre, la pénurie de main-d'œuvre portuaire, principalement due au COVID, a également joué un rôle. Malgré ces conditions difficiles, le trafic de conteneurs s'est maintenu en 2021 avec un statu quo de 12,02 millions de TEU (-0,1 %).

Les vracs divers ont augmenté de pas moins de 73,6 %. En 2021, le segment a connu le transbordement le plus élevé de ces dix dernières années, atteignant un transbordement de plus d'un million de tonnes pendant sept mois. La raison principale en est le fort transbordement vers l'acier (+81 %), le groupe de marchandises le plus important dans ce segment.

Le transbordement RoRo a augmenté en tonnes de 13,9 % par rapport à 2020. Le nombre de véhicules, neufs et d'occasion, a également enregistré une croissance par rapport à 2020 (+8 %), mais reste inférieur de 15 % au niveau de 2019.

Le vrac sec a connu une croissance de 15,1 %. Les engrais, en particulier, se sont très bien comportés en raison de l'évolution des prix, avec le transbordement le plus élevé depuis 10 ans. Le vrac liquide est resté, avec 3,1 %, dans la lignée des années précédentes. La forte augmentation des transbordements d'essence a compensé la forte diminution des transbordements de diesel et d'huile combustible. Le transbordement de produits chimiques a été le meilleur an jamais enregistré et termine à +12,9 %.

En raison des défis logistiques et administratifs causés par le Brexit, le flux de marchandises entre l'UE et le Royaume-Uni a chuté. Malgré cela, le port d'Anvers a enregistré une croissance de 6,0 % du transbordement total avec le Royaume-Uni et de 14,6 % avec l'Irlande par rapport à 2020, principalement grâce aux importantes connexions maritimes à courte distance.

L'année 2022 sera marquée par la fusion avec le port de Zeebrugge. Une étape importante a été franchie avec l'approbation, en début de semaine, de l'autorité belge de la concurrence. La date de lancement officielle du Port d'Anvers-Bruges est la fin du mois d'avril.