Quelle est aujourd’hui la place de l’hydrogène “vert” en France ?

D’après les spécialistes, l'hydrogène “vert”, par opposition à l’hydrogène “gris”, a un rôle essentiel à jouer dans la transition énergétique. Où en est-on exactement aujourd’hui ?

Mots clés: #durabilité, #hydrogène, #panneaux solaires, #éoliennes

Lire plus

nieuws

( Photo: cci.fr )

ENGINEERINGNET.BE - L’hydrogène est produit de différentes façons. On parle d’hydrogène « gris » quand il est produit à partir d’énergies fossiles, et d’hydrogène « vert » quand il est produit à partir d’eau et d’un courant électrique généré par des éoliennes ou de panneaux solaires, c’est-à-dire d’une source renouvelable.

Même si sa production reste marginale en France, l’hydrogène « vert » pourrait servir à décarboner des secteurs à fortes émissions de CO2, comme le transport, la chimie, le raffinage ou la sidérurgie. L’avantage de l’hydrogène « vert » est de pouvoir être stocké en grande quantité et de pouvoir ensuite être converti en électricité. Il peut de ce fait jouer un rôle majeur dans le développement des énergies renouvelables.

D’ici 2030, en France, de nouvelles usines géantes devraient permettre d’atteindre 700 fois la capacité de production d’hydrogène décarbonée actuelle. Ce qui devrait en outre permettre de créer plus de 100.000 emplois. Et on estime que dans 30 ans, environ 20% de l’énergie consommée dans le monde sera de l’hydrogène.