Conception et Architecture de Systèmes Aériens Cognitifs

La chaire de recherche et de formation 'CASAC', signée par Dassault Aviation, l’ISAE-SUPAERO et sa Fondation, vise à repenser la relation entre les équipages et les systèmes utilisés dans l’aviation. Ce partenariat est aujourd'hui renouvelé pour 3 ans.

Mots clés: #aviation, #Dassault, #ISAE-SUPAERO

Lire plus

nieuws

( Photo: Dassault Aviation )

ENGINEERINGNET.BE - Cette chaire, dont les principaux axes de recherche concernent la neuroergonomie, l’autonomie décisionnelle des systèmes automatisés et l’ingénierie système, a pour objectif d’étudier différents aspects de la collaboration entre l’homme et la machine.

L’enjeu est de rendre les opérations aériennes civiles et militaires plus sûres, plus robustes et plus efficaces, tout en garantissant une maitrise complète aux équipages.

Les systèmes considérés sont très souvent opérés dans des situations complexes; ils disposent donc d’automatismes avancés pour mener leurs missions de manière plus autonome, toujours sous contrôle humain, en s’appuyant sur des algorithmes de prise de décision issus du domaine de l’intelligence artificielle.

Les travaux de recherche de la chaire sur l’interaction Homme-Machine, réalisés de 2016 à 2021, ont permis de développer différents outils de mesures physiologiques, ainsi que des techniques d’apprentissage machine et de planification d’action automatisée.

Les équipes ont notamment travaillé sur le développement de fonctions d’assistance actives ou passives venant en aide aux pilotes et aux opérateurs afin d’améliorer leur performance.

Pour cela, le 'Monitoring pilote' a été l’axe de travail initialement privilégié afin de mieux comprendre l’activité de l’équipage. Des expériences sur simulateurs utilisant des outils de mesures comportementales et physiologiques ont été réalisées pour déterminer des métriques capables d’évaluer la performance de l’opérateur, et son niveau d’engagement ou de stress.