Les employeurs prévoient de maintenir un rythme d’embauche très soutenu

Selon le Baromètre de ManpowerGroup, qui célèbre son 60e anniversaire au niveau mondial, la reprise sur le marché de l’emploi en Belgique, accompagnée d’une transformation de l’économie, devrait se poursuivre au cours du 1er trimestre 2022.

Mots clés: #emploi, #ManpowerGroup

Lire plus

nieuws

( Photo: ManpowerGroup )

ENGINEERINGNET.BE - Sur les 505 employeurs belges sondés en octobre par ManpowerGroup (1), 48% prévoient d’augmenter leurs effectifs d’ici la fin du mois de mars 2022, tandis que seulement 14% d’entre eux prévoient de les réduire.

36% des employeurs interrogés n’anticipent aucun changement. Après correction des variations saisonnières, la Prévision Nette d’Emploi  atteint la valeur très optimiste de +34%, en progression pour le sixième trimestre consécutif. C’est une hausse de 4 points par rapport au trimestre précédent et de 28 points par rapport au 1er trimestre 2021. Il s’agit de la Prévision Nette d’Emploi la plus élevée jamais enregistrée depuis le lancement du Baromètre de ManpowerGroup en Belgique en 2003.

Les employeurs anticipent des perspectives d’emploi positives dans les trois régions au cours du prochain trimestre. La confiance des employeurs est cependant nettement plus forte à Bruxelles (+42%) et en Flandre (+40%) qu’en Wallonie (+20%) où la Prévision Nette d’Emploi perd 13 points par rapport au trimestre précédent.

Les employeurs de tous les 10 secteurs d’activité sondés par ManpowerGroup anticipent des créations d’emploi au cours du 1er trimestre 2022. Le climat d’embauche devrait s’améliorer dans six secteurs par rapport au trimestre précédent et dans tous les secteurs par rapport au 1er trimestre 2021.

Selon l’enquête de ManpowerGroup, la Prévision Nette d’Emploi affiche une valeur en progression en fonction de la taille de l’entreprise : + 15% pour les micro-entreprises (< 10 travailleurs), +23% pour les petites entreprises (10-49 travailleurs), +35% pour les moyennes entreprises (50-249 travailleurs) et +46% dans les grandes entreprises (≥ 250 travailleurs).