Sentrisense gagne l’Open Innovation Challenge 2022

Sentrisense, une start-up polonaise, a remporté la sixième édition de l’Open Innovation Challenge (OIC) d’Elia Group, grâce à un capteur qui surveille l’état des lignes aériennes via une analyse digitale en continu.

Mots clés: #challenge, #Elia, #innovation

Lire plus

nieuws

( Photo: Elia Group )

ENGINEERINGNET.BE - L’Open Innovation Challenge 2022 était placé sous le signe de la durabilité. En février dernier, des start-up du monde entier ont été invitées à soumettre leurs propositions dans l’une des quatre catégories: efficacité, circularité, résilience et solutions 'outside the box'.

Les pistes de réflexion potentielles étaient très variées : encourager l’utilisation de technologies et produits durables, protéger la biodiversité à proximité de nos infrastructures ou encore protéger la communauté contre des catastrophes climatiques.

Au total, 45 start-up du monde entier, du Kenya aux États-Unis, ont déposé leur candidature à l’édition 2022 du challenge. Parmi elles, trois ont franchi les différentes étapes du concours et ont été invitées à la finale, organisée aujourd'hui à Bruxelles.

Et c’est Sentrisense qui a remporté la compétition: le jury a sélectionné son projet comme vainqueur incontestable. En effet, la technologie de capteur proposée rend la gestion des lignes à haute tension plus efficace, plus durable et moins coûteuse. Sentrisense a reçu un chèque de 20.000 euro et affinera son idée au cours de l’année à venir, avec le soutien d’Elia Group.

Les autres finalistes étaient LiveEO (Allemagne), qui développe des solutions de monitoring par satellite faisant appel à l’intelligence artificielle et visant à rendre l’exploitation des infrastructures linéaires (comme les réseaux électriques et les voies ferrées) plus sûre et fiable, tout en réduisant les coûts et les émissions de CO2. Pour l’OIC de cette année, l'entreprise a mis au point un use case axé sur la gestion écologique des couloirs des lignes électriques (Right-of-Way ou ROW). La végétation située sous et le long de nos lignes électriques peut causer de nombreuses coupures. Par ailleurs, la gestion des couloirs électriques est souvent coûteuse ou demande beaucoup de ressources, ce qui mène à des inspections de la végétation fort peu fréquentes.

Et Octave (Belgique) qui développe des solutions de stockage d'énergie intelligentes et circulaires en réutilisant les batteries de véhicules électriques usagées. Au lieu de traiter ces batteries usagées comme des déchets, Octave a développé une technologie permettant d’exploiter leur capacité résiduelle et de les reconvertir, leur donnant ainsi une deuxième vie en tant que systèmes de stockage d’énergie. Dans le cadre de son use case pour l’OIC, Octave a mis au point un proof of concept portant sur l’installation de batteries reconverties sur les sites du Groupe équipés de chargeurs pour véhicules électriques et de panneaux photovoltaïques.