Campagnes Paname 2022 pour étudier la qualité de l'air en zone urbaine

L’initiative Paname 20221 a pour ambition de mieux comprendre les causes et effets du changement climatique en environnement urbain, grâce à des campagnes intensives de mesures qui se tiendront en région parisienne à l’été 2022.

Mots clés: #AERIS, #climat, #CNRS, #qualité d'air

Lire plus

nieuws

( Photo: AERIS )

ENGINEERINGNET.BE - Ces campagnes ont pour ambition de nous donner des clés pour rendre les villes plus résilientes au climat futur.

Les résultats obtenus pourront également aider à repenser la construction des zones urbaines, afin de lutter contre plusieurs risques pour la santé humaine : chaleur intense, pollution de l’air et autres phénomènes météorologiques extrêmes. Des enjeux majeurs lorsque l’on sait qu’aujourd’hui, près de 50% de la population mondiale vit en zone urbaine.

Paname 2022, ce sont dix projets rassemblés afin de développer une synergie, et de mutualiser des moyens et des mesures. Si certains projets ont d’ores et déjà débuté, la plupart démarrent à partir de juin 2022 en Île-de-France.

Les sites de mesure sont déployés aussi bien en cœur de ville (Hôtel de ville, Sorbonne Université, Paris-Rive-Gauche) qu’en proche banlieue (Bois de Vincennes, Créteil, site de l’école polytechnique), ou en zone péri-urbaine en Forêt de Rambouillet, et même jusqu’à Orléans.

Des vols avec l’avion scientifique ATR-42 de SAFIRE seront également effectués pour suivre l’évolution des masses d’air urbaines et péri-urbaines lorsqu’elles sont transportées d’une zone à l’autre par le vent.

Paname 2022 aborde également les problématiques de la pollution de l’air et du climat urbain de manière globale et avec une forte interdisciplinarité mêlant physique, chimie de l’atmosphère, sciences météorologiques et climatiques, écologie, voire même médecine ou sciences humaines et sociales pour certains des projets.

L’ensemble des données collectées seront mises à disposition via le pôle national de données atmosphériques AERIS.