L'île énérgétique a reçu le feu vert du gouvernement fédéral

Elia salue l’approbation par le Conseil des ministres sur proposition des ministres de l’Énergie et de la mer du Nord, du concept de l'extension du réseau modulaire offshore pour la «zone Princesse Elisabeth».

Mots clés: #Elia, #offshore, #parc éolien

Lire plus

nieuws

( Photo: Elia )

ENGINEERINGNET.BE - Cette décision est une étape importante qui vient d'être franchie.

L'île énergétique artificielle constitue une première étape dans le développement d'un réseau offshore intégré au niveau européen et souligne encore le statut de pionnier de notre pays en matière d'électricité offshore.

En 2022, Elia continuera l'analyse détaillé de cette île artificielle dans son environnement d'accueil et va entamer le processus d'appel d'offre pour la construction.

Le plan d'aménagement des expaces marins 2020-2023 prévoit une nouvelle zone de production d'électricité offshore en mer du Nord (zone Princesse Elisabeth). L'électricité produite dans cette nouvelle zone devra être acheminée vers la terre ferme.

La loi électricité du 29 avril 1999 confère à 2lia la construction et l'exploitation des extensions nécessaires du réseau, sur base d'un design validé par le ministres concernés.

Elia a étudié les différentes solutions techniques pour transporter l'énergie produite dans cette nouvelle zone vers l'intérieur d notre pays. Ces études ont abouti a considérer ce projet d'île énergétique comme répondant le mieux aux objectifs poursuivis

Conformément à la volonté du gouvernement fédéral, il permettra d'accueillir à la foi les installations de raccordement pour 3,5 GW de production et de nouvelles interconnexions reliant la Belgique à d'autres pays.