Le secteur belge des matières plastiques devient de plus en plus circulaire

Une nouvelle étude des fédérations Agoria et essenscia PolyMatters montre qu'il ya moins de déchets plastiques. Davantage de plastiques sont recyclés et les entreprises utilisent de plus en plus de plastiques pour fabriquer de nouveaux produits.

Mots clés: #Agoria, #ciculaire, #essenscia Polymatters, #plastique, #récycler

Lire plus

nieuws

( Photo: Agoria / essenscia PolyMatters )

ENGINEERINGNET.BE - Parmi tous les déchets de consommation collectés auprès des ménages belges, 580 kilotonnes, soit à peine 1,6% de la montagne totale de déchets, sont constitués des déchets plastiques. La part des plastiques dans le total des déchets ménagers est donc très faible.

En outre, il y a eu 4% de déchets plastiques en moins en 2020 par rapport à 2018, principalement en raison d’une diminution des emballages plastiques. Cela peut être une conséquence de la crise du covid-19 ou des diverses mesures encourageant la réduction de la consommation.

Non seulement il y a moins de déchets plastiques, mais ils ont également été recyclés d’avantage, avec 15 % de plus en 2020 qu’en 2018. Le taux de recyclage des déchets plastiques ménagers en Belgique est donc passé de 34 à 39%. C’est 5% de plus que la moyenne européenne. 

Les emballages affichent les taux de recyclage les plus élevés, avec une forte augmentation, passant de 43 à 53%. La Belgique recycle plus de la moitié de ses emballages plastiques, ce qui la place en cinquième position dans l’Union européenne.

Non seulement le recyclage augmente, mais davantage de plastiques recyclés sont réutilisés. Entre 2018 et 2020, l’utilisation de plastiques recyclés issus des déchets plastiques ménagers a augmenté de 22%, passant de 160 à 190 kilotonnes.  La part des recyclats dans la consommation totale de matières premières est donc passée à 7,6%. 

La voie vers la circularité des plastiques est donc clairement engagée, mais le travail est loin d’être terminé. La réutilisation des plastiques recyclés est en hausse, mais la Belgique se situe toujours en dessous de la moyenne européenne dans ce domaine.

L’une des raisons est que notre pays est hautement spécialisé dans l’emballage alimentaire, où l’utilisation circulaire des plastiques recyclés est encore fortement limitée par la loi.

Agoria et essenscia PolyMatters ont proposé six priorités pour améliorer et accélérer encore l’utilisation circulaire des plastiques.

  1. Supprimer les obstacles législatives à l’utilisation des produits recyclés
  2. augmenter la collecte sélective des déchets plastiques
  3. investir davantage dans l’éco-conception intelligente
  4. promouvoir la coopération entre les entreprises et les secteurs tout au long de la chaîne de valeur
  5. intensifier le recyclage chimique pour devenir moins dépendant des matières premières fossiles
  6. stimuler l’innovation dans les nouvelles techniques de tri et de recyclage.

Téléchargez l'étude ‘Circularity of the Belgaian plastics industry