Le port d’Anvers a annoncé les premiers candidats pour le NextGen District

En octobre dernier le premier tour d'une consultation du marché a été lancé pour le NextGen District, l'ancien site de General Motors de la zone portuaire.

Mots clés: #NextGen District, #Port of Antwerp, #économie circuliare

Lire plus

nieuws

ENGINEERINGNET.BE - Le NextGen District du port d'Anvers sur une superficie de 88 ha est en phase de transformation pour devenir une plaque tournante de l'économie circulaire.

Les «produits en fin de vie» y recevront une deuxième ou une troisième chance, des solutions circulaires en matière de carbone y seront recherchées et des expériences avec des énergies renouvelables y seront exécutées.

L'Autorité portuaire d'Anvers a choisi consciemment de libérer cette vaste zone située à côté du plus grand pôle d’activité lié aux produits chimiques pour faire de la place à l'économie circulaire afin de contribuer ainsi à la transition vers une société neutre pour le climat.

Une consultation du marché a été lancée en octobre 2020 afin d'attirer des investisseurs nationaux et internationaux, et le premier tour de celle-ci est maintenant terminé. À la suite de cette consultation, les entretiens ont pu commencer avec certains candidats qui remplissent les critères prédéfinis, dans le but d'un octroi de concession.

Les candidats sélectionnés sont tous des pionniers dans le domaine de la circularité. ci-dessous une aperçu de quelques candidats:

  • Biondoil, pionnier du développement de produits biochimiques et de biocarburants de 2e génération, souhaite installer une raffinerie sur le site de NextGen.
  • Laupat Industries transforme les déchets des pneus de voiture en fin de vie en nouvelles matières premières, comme de l'huile verte, de l'acier et de l'hydrogène. Le processus n'émet pas de CO2 et ne consomme pas d'énergie.
  • Novali fait également partie des entreprises en lice pour recevoir une place sur le site. Elle développe et produit la prochaine génération de batteries en lithium pour l'industrie automobile et le stockage d'énergie stationnaire.
  • Triple Helix’ Molecules as a Service (THX MaaS) et leur projet SurePUre est une usine pilote qui recycle la mousse de polyuréthane et les barquettes en PET et les transforme en polyols.

Des entretiens seront réalisés dans les semaines à venir avec tous les candidats. Ces entreprises y exposeront leur cas plus en profondeur.

Avant de prendre une décision finale, les projets seront à la fois jugés selon leur faisabilité, mais également en fonction de l'orientation vers le futur, de la valeur innovante, de l'impact sur le climat et du degré l'adaptabilité.


(photo: Port of Antwerp)

À présent que le premier tour de la consultation du marché est terminé, l'Autorité portuaire d'Anvers lance le 10 juin le deuxième tour de cette consultation via son site web: www.portofantwerp.com/en/nextgendistrict