Michaël Gillon élu 'Wallon de l'année 2021'

Michaël Gillon, Maître de recherches F.R.S.-FNRS et astronome au sein de l'unité de recherches Astrobiology de l'Université de Liège a reçu le titre de "Wallon de l'année 2021" pour l'ensemble de ses recherches.

Mots clés: #Michaël Gillon, #ULiège, #Wallon de l'année

Lire plus

nieuws

( Photo: ULiège - Jean-Pierre Ruelle )

ENGINEERINGNET.BE - La cérémonie a eu lieu ce mercredi 16 mars 2022 à Namur. Michaël Gillon, astronome et astrophysicien à l'ULiège a reçu des mains du président du Jury,

Jacques Lanotte, un coq wallon symbolisant le prix. Ce prix lui a été attribué en reconnaissance de ses contributions scientifiques importantes qui ont permis la découverte du système exoplanétaire Trappist-1, scruté par les scientifiques du monde entier.

"Une oeuvre originale et innovante, qui inaugure un nouveau domaine de l'astronomie et qui illustre la contribution importante de la recherche astrophysique wallonne à l'échelle internationale",  a souligné Jacques Lanotte de l'Institut Jules Destrée qui remet ce prix depuis 25 ans. Michaël Gillon est titulaire de nombreux prix et reconnaissances scientifiques internationale, dont l' « Exceptional Scientific Achievement Medal » qui lui a été attribuée par la NASA en 2018.

Titulaire d’un master en biochimie ainsi que d’un master et un doctorat en astrophysique de l’Université de Liège, Michaël Gillon a effectué son post-doctorat à l’Observatoire de Genève en intégrant l’équipe de Michel Mayor et Didier Queloz, Prix Nobel 2019, pionniers et leaders dans la recherche d’exoplanètes, c'est-à-dire de planètes situées hors du système solaire.

Depuis l’Université de Liège, où il est maître de recherches FNRS au sein de l'unité de recherches Astrobiology (Faculté des Sciences), il poursuit ses travaux sur la détection d’exoplanètes et leur caractérisation physicochimique dans la prespective de détecter des traces de vie, les rendant potentiellement habitables.