Etude montre que les technologies numériques réduiront les émissions de CO2 avec 10%

D'ici 2030, l'impact du numérique sur le climat sera 5x plus positif que son empreinte totale. C'est ce que montre "Digital4Climate", la 1re étude belge à fournir des chiffres sur le potentiel de la technologie numérique pour réduire les émissions de CO2.

Mots clés: #Agoria, #CO2, #numérique, #technologie, #émission

Lire plus

nieuws

( Photo: Agoria )

ENGINEERINGNET.BE - Les émissions de CO2 en Belgique en 2019, l'année précédant la pandémie de corona, étaient d'environ 116,5 mégatonnes de CO2.

Ces émissions de CO2 seront réduites de 10,4 à 13,3 mégatonnes de CO2 en 2030 grâce au déploiement de solutions numériques dans les 4 secteurs belges les plus intensifs en CO2, soit environ 10% des émissions totales de la Belgique aujourd'hui.

Conformément à la proposition européenne Fit for 55, les émissions de la Belgique doivent tomber à 87 mégatonnes de CO2 selon une première estimation. La bonne nouvelle est que la technologie numérique peut représenter environ 30% de cet objectif.

Le potentiel de réduction a été calculé par rapport à l'empreinte totale du secteur numérique, qui représente environ 2% des émissions belges. L'empreinte du numérique passerait de 2,8 mégatonnes de CO2 à 2,2 à 2,6 mégatonnes de CO2 grâce à l'amélioration de l'efficacité énergétique du secteur et à la diminution de l'intensité de CO2 du réseau électrique belge.

Si l'on tient compte de l'engagement des opérateurs de télécommunications et des centres de données à n'utiliser que des énergies renouvelables d'ici 2030, l'empreinte des réseaux et des centres de données sera réduite de 48% supplémentaires. 

Le rapport examine le potentiel de réduction des émissions de carbone des technologies numériques en Belgique à travers 15 solutions numériques dans les quatre secteurs les plus intensifs en carbone : l'industrie, le bâtiment, la mobilité et la logistique, et enfin le secteur de l'énergie.

Télécharger la brochure résumé 'Digital4Climate' / Télécharger l'étude 'Digital4Climate'

L'étude d'Agoria a été réalisée en collaboration avec Accenture