L'impact positif du secteur biopharmaceutique sur l'économie belge

Outre la valeur ajoutée pour les patients, le secteur des soins de santé et la société, notre secteur biopharmaceutique performant fournit également un rendement économique direct, et a même un impact positif sur les finances publiques.

Mots clés: #biopharmaceutique, #industrie

Lire plus

nieuws

( Photo: olegdudko - 123RF )

ENGINEERINGNET.BE - Grâce au leadership international de notre industrie biopharmaceutique, l’emploi dans ce secteur est en hausse en Belgique.

Au cours des cinq dernières années, le nombre d’employés a augmenté de 18,7 % pour atteindre 40 464 personnes (130.000 emplois au total, avec les emplois directs, indirects et induits). La croissance de l’emploi dans l’industrie biopharmaceutique belge est plus élevée que dans l’ensemble de l’industrie manufacturière.

Si l’on replace ces chiffres dans une perspective européenne, leur importance devient encore plus évidente. La Belgique occupe la troisième place, tant en termes de part dans l’emploi total qu’en termes de part dans l’emploi de l’industrie de transformation.

Le secteur fournit non seulement beaucoup d’emplois, mais aussi des emplois très diversifiés. Le paysage biopharmaceutique belge est en effet très varié, allant de petites start-ups et d’entreprises de biotechnologie très innovantes à de grandes sociétés de production multinationales, en passant par des entreprises familiales de taille moyenne et des filiales locales de multinationales.

Les profils requis par le secteur sont aussi très divers: des personnes aux qualifications modestes à celles aux qualifications élevées. En termes de diversité des genres, le secteur biopharmaceutique présente une image relativement équilibrée. Au cours des trois dernières années, le secteur a employé au total un peu moins de 50 % de femmes.

En Belgique, le secteur peut compter sur un vaste réservoir de travailleurs qualifiés. Cela est rendu possible par la présence de douze universités qui fournissent une base éducative solide et un afflux stable de travailleurs hautement qualifiés et productifs.