L’industrie alimentaire européenne veut renforcer ses ambitions climatiques

L’UE a décidé d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2050. Il faudra de plus réduire d’ici 2030 les émissions de CO2 d’au moins 55%. Face à ces objectifs ambitieux, l’industrie alimentaire a également un rôle important à jouer.

Mots clés: #alimentation, #durabilité, #industrie, #énergie

Lire plus

nieuws

( Photo: traimak - 123RF )

ENGINEERINGNET.BE - Une roadmap européenne reprend les possibilités qui s’offrent à elle, ainsi que les défis auxquels elle est confrontée.

L’industrie alimentaire européenne est responsable d’environ 3% des émissions totales de CO2 en Europe. La majeure partie provient de la consommation d’énergie pour le chauffage et la climatisation. Pour remédier à cela, le secteur alimentaire européen et belge fournit déjà des efforts importants, mais il faut aller plus loin.

La roadmap européenne indique les mesures que peuvent prendre les entreprises alimentaires en la matière:
  • Gestion de l’énergie : réaliser des audits et des plans énergétiques de manière régulière.
  • Utiliser plus d’énergies renouvelables pour décarboner les carburants et produire de la chaleur à partir d’électricité verte.
  • Utiliser de la biomasse pour produire du biogaz.
  • Optimiser la production de chaleur et de froid.
  • Améliorer l’efficacité énergétique des processus.
  • Prendre ses mesures sous-sectorielles spécifiques.